• La nature souveraine

    Viscum album L.

    Les hommes pensent que la forêt est à eux pour toujours, mais nous sommes plus agés qu'eux. Nous serons là après que leurs os auront blanchis et que leur chair soit dévorée par les vers. Je connais les endroits les plus sombres de la forêt, les chemins silencieux qui mènent à travers les sillons du temps et délient la volonté des esprits. Je sais où dorment les plus anciens, ceux qui ne se sont jamais éveillés depuis la venue de ces créatures stupides. Lorsqu'ils se lèveront et qu'ils apprendront tout, leur colère s'abattra sur eux, et tout sera alors très différent. Tôt ou tard l'impact de l'homme contre les créatures de la Nature aura des conséquences. A. Reynolds, M. Ward, Lab M


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :