• Puszcza

    Arnica Montana

    Souvenez-vous de la forêt mystérieuse, la forêt vierge. Ici, les frênes et les tilleuls culminent à quarante-cinq mètres de hauteur, et couvrent de leur ombre un enchevêtrement humide de charmes, de fougères, d'aulnes rugueux et de gros champignons. Les chênes, tapissés d'un millénaire de mousse, sont tellement immenses qu'ils servent de garde-manger aux pics épeiches: ceux-ci creusent le tronc à sept centimètres de profondeur pour y entreposer des pommes d'épicéa.

    L'air, épais et frais, se pare d'un silence que seuls viennent briser les cris brefs du casse noix, le sifflement grave d'une chevêchette d'Europe, où la plainte d'un loup. La senteur qui se dégage des siècles de mulch au coeur de la forêt évoque les origines mêmes de la fertilité.

    Weisman A. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :